60 minutes à oublier.

Il y a des matchs où l'on se dit que l'on pourrait jouer des heures sans marquer, et d'autres où il ne nous faut que 25 minutes pour en marquer 4...
Ce samedi soir nous avons vécu toutes ces émotions lors du match de CFA2 qui opposait les hommes de Dramane Dillain à ceux de Bruno Mignot. 

Les joueurs de Oissel qui restaient sur un très bon match en coupe de France face au Paris FC ( ligue 2), et une défaite aux penaltys, venaient donc avec confiance, malgré leurs difficultés en championnat. 

60 minutes difficiles pour les Ebroïciens. 

Pendant prêt de 60 minutes, nous avons assisté à un festival de réalisme des oisseliens, qui contraste totalement avec celui des Ebroïciens. 
La domination territoriale et les nombreuses actions du début de match n'ont pas permis à Evreux de prendre les devants, ce dont a profité Oissel sur 2 contres en 1ère période. 
Le score de 2 à 0 à la mi temps semble difficile pour les coéquipiers de Balla Fall, de retour dans l'effectif depuis le 3/5/2 instauré par le coach. 

Le début de 2ème période est dans la continuité de la première, Avec un but rapidement marqué par les Oisseliens. 
Un score de 3:0 très difficile à digérer... 

Les entrées de Christopher Vincent et de Jean Gomis ainsi que le changement de dispositif vont perturber les adversaires du soir. 
Dès lors, c'est un festival d'actions, de frappes, de cafouillages, de centres ,mais aussi de buts puisqu'à la 70eme puis à la 85eme, les Ebroïciens reviennent à 3:2.
5 minutes très intenses où l'on verra un enorme temps fort pour Evreux qui se concrétisera par un autre gros cafouillage puis 2 poteaux... 
Mais ce n'était pas la soirée de l'EFC27, qui pourra avoir des regrets. 

Nous retiendrons donc les 30 dernières minutes, bien que le match en lui même soit très riche en enseignements. 

1) Ayong 2) Giboyau 3) Fall 4) Larconnier 5) Mendy K. 6) Raulin 7) Niakate 8) Benmanssour 9) Mateus 10) Akdim 11) Valcy

Si les photos ne s'affichent pas, cliquez ici...


ce site a été créé sur www.quomodo.com