L’Evreux FC a bouclé la saison de DH en corrigeant l’Eu FC (6-0) hier après-midi à domicile. Le champion a dignement fêté son titre.


Rarement le stade du 14 Juillet n’avait attiré autant de spectateurs un dimanche après-midi. À l’occasion du dernier match d’Evreux en DH, tribunes, bords du terrain et parterres d’herbes ont vite trouvé preneurs. Aucun enjeu au classement pour les deux équipes, si ce n’est des records comptables pour Evreux, mais les deux équipes entrent sur le terrain avec de l’envie et de l’ambition.

Rapidement, les hommes de Dramane Dillain prennent le jeu à leur compte mais n’arrivent pas à concrétiser leurs percées. Eu plie mais ne rompt pas. Le public garde le sourire dans une journée où quoiqu’il arrive, les joueurs pourront célébrer ce titre bien mérité.

Puis Evreux devient fou entre la 23e et la 29e minute et passe tout près d’ouvrir le score à de nombreuses reprises. Dans ce court laps de temps, le coup franc de Larçonnier termine sur le poteau, Mateus s’écroule dans la surface dans ce qui semble mériter un penalty. Un défenseur seinomarin empêche l’ouverture du score sur sa ligne alors que Gomis avait fait le plus dur en se jouant du gardien adverse. Plusieurs frappes lointaines et coups francs passaient également au-dessus de la cage des visiteurs. Les minutes qui suivent sont plus hachées alors que jusque-là, les deux équipes limitaient les fautes. La tension monte entre Eu et Evreux mais les Ebroïciens passent vite outre grâce à un slalom exceptionnel de Gomis qui depuis le milieu du terrain efface plusieurs joueurs avant de tromper le gardien d’un ballon piqué (1-0, 39e).

Evreux regagne les vestiaires sans avoir été inquiété et c’est serein que le club profite de la pause pour faire le bilan d’une saison pleine où en plus des seniors, U13 et U17 ont impressionné par leurs performances.

Sahloune marque

Dès le début de la seconde période, les mêmes situations se produisent et Evreux se met à l’abri par Boketsu (2-0, 49e). À partir de ce moment-là, raconter le match semble presque indécent tant les locaux écrasent les débats. Sur un coup franc, Eu signe son premier tir depuis plus d’une demi-heure, sans danger pour le club eurois. Evreux fait rapidement ses changements et fait tourner pour que tout le monde participe à la fête. Mais ils étaient loin de s’imaginer jusqu’où le spectacle irait.

Après un troisième but conclu par Mbodji, Evreux explose le score à la suite d’un coup de pied arrêté où Lam n’a plus qu’à la pousser au fond (4-0, 71e). Eu n’y est plus du tout et multiplie les fautes. Boketsu, l’habituel joker offensif, signe un doublé (5-0, 75e). Et quand à la 78e, les visiteurs concèdent un penalty grossier, c’est le gardien Sahloune qui se charge de le transformer avant que l’arbitre ne libère les acteurs. La fête pouvait débuter.

Super U Evreux était le parrain de ce match. 

Notre Partenaire, Citroën Evreux a organisé un concours de pronostic et Claude JULIEN a gagné le ballon du match

Réunie au centre du terrain, toute l’équipe s’est mise à bouger et chanter. Des chants qui mettent à l’honneur un à un les joueurs du club dans la ferveur d’un stade qui tarde à se vider.

Madame LESEIGNEUR ainsi que Monsieur BOURRELIER ont pu assister à ce fabuleux spectacle.


ce site a été créé sur www.quomodo.com