Même en version « light », le leader ébroïcien a pris ses aises devant la formation du Mont-Gaillard et s’est fort logiquement imposé (2-1).


Assuré du titre et d’évoluer en CFA2 la saison prochaine, l’entraîneur d’Evreux avait décidé de faire tourner son effectif, puisque cinq titulaires habituels ne figuraient pas dans le onze de départ. Du côté du Mont-Gaillard, c’est sans remplaçant que devait faire David Hauguel, ce qui limitait ses choix et options tactiques en cours de partie.

Ce sont les Ebroïciens qui prennent le contrôle des opérations dès le début de match. Le ballon circule bien, les espaces s’ouvrent, et dès la 3e minute, Lam pense ouvrir le score, mais son but est fort justement refusé pour un hors-jeu. Toutefois, cela ne va perturber les visiteurs, qui vont poursuivre leur domination, mais sans vraiment inquiéter Lechalier.

Le Mont-Gaillard reste concentré défensivement, et ne cède pas. D’ailleurs, les partenaires de Leduey vont être récompensés contre toute attente à la 35e minute. Boukerrouche lance parfaitement Ba qui s’en va tromper Sahloune (1-0). Les locaux à l’image de la météo viennent de doucher leurs adversaires et vont résister jusqu’à la pause.

Boketsu fait souffrir Mont-Gaillard

Malheureusement, la suite va être plus compliquée. Evreux continue de confisquer le ballon au Mont-Gaillard, mais la charnière centrale Leduey-Sidibe tient bon jusqu’à la 59e minute. Sur un centre millimétré de Boketsu, Bassa reprend instantanément le ballon et ne laisse aucune chance à Lechalier (1-1).

Boketsu double la mise

Quasiment dans la foulée, ce même Boketsu va donner l’avantage à son équipe, en marquant sur corner direct profitant d’une faute de main du portier du Mont Gaillard (1-2 64e). Il aura fallu cinq minutes à Evreux pour retourner la situation. Les joueurs de David Hauguel, ne vont pas baisser la tête, et vont tenter de prendre à défaut une défense ébroïcienne qui ne montre pas en ce dimanche de grand gage de solidité. Alors, ils poussent les hommes du Mont-Gaillard, mais, ils ne se montrent pas assez précis dans les derniers gestes pour pouvoir inquiéter Sahloune. C’est donc le leader, qui va se montrer une nouvelle fois le plus dangereux. Sur une frappe de Lam tout d’abord, mais Lechalier se détend bien (82e), puis sur un tir de Boketsu, mais heureusement pour le Mont-Gaillard, Sidibe repousse le ballon sur sa ligne (86e).

Plus rien ne se passera, et c’est fort logiquement qu’Evreux s’impose sur la pelouse du Mont-Gaillard. Les coéquipiers de Merhoul pensaient être la seconde équipe à faire tomber le champion, mais le manque de banc, et l’usure physique d’une partie disputée dans des conditions climatiques ressemblant plus à un mois de novembre qu’à une fin mai, auront fini par coûter la victoire aux « Oranges ».

Assuré du titre et d’évoluer en CFA2 la saison prochaine, l’entraîneur d’Evreux avait décidé de faire tourner son effectif, puisque cinq titulaires habituels ne figuraient pas dans le onze de départ. Du côté du Mont-Gaillard, c’est sans remplaçant que devait faire David Hauguel, ce qui limitait ses choix et options tactiques en cours de partie.

Ce sont les Ebroïciens qui prennent le contrôle des opérations dès le début de match. Le ballon circule bien, les espaces s’ouvrent, et dès la 3e minute, Lam pense ouvrir le score, mais son but est fort justement refusé pour un hors-jeu. Toutefois, cela ne va perturber les visiteurs, qui vont poursuivre leur domination, mais sans vraiment inquiéter Lechalier.

Le Mont-Gaillard reste concentré défensivement, et ne cède pas. D’ailleurs, les partenaires de Leduey vont être récompensés contre toute attente à la 35e minute. Boukerrouche lance parfaitement Ba qui s’en va tromper Sahloune (1-0). Les locaux à l’image de la météo viennent de doucher leurs adversaires et vont résister jusqu’à la pause.

Boketsu fait souffrir Mont-Gaillard

Malheureusement, la suite va être plus compliquée. Evreux continue de confisquer le ballon au Mont-Gaillard, mais la charnière centrale Leduey-Sidibe tient bon jusqu’à la 59e minute. Sur un centre millimétré de Boketsu, Bassa reprend instantanément le ballon et ne laisse aucune chance à Lechalier (1-1).

Boketsu double la mise

Quasiment dans la foulée, ce même Boketsu va donner l’avantage à son équipe, en marquant sur corner direct profitant d’une faute de main du portier du Mont Gaillard (1-2 64e). Il aura fallu cinq minutes à Evreux pour retourner la situation. Les joueurs de David Hauguel, ne vont pas baisser la tête, et vont tenter de prendre à défaut une défense ébroïcienne qui ne montre pas en ce dimanche de grand gage de solidité. Alors, ils poussent les hommes du Mont-Gaillard, mais, ils ne se montrent pas assez précis dans les derniers gestes pour pouvoir inquiéter Sahloune. C’est donc le leader, qui va se montrer une nouvelle fois le plus dangereux. Sur une frappe de Lam tout d’abord, mais Lechalier se détend bien (82e), puis sur un tir de Boketsu, mais heureusement pour le Mont-Gaillard, Sidibe repousse le ballon sur sa ligne (86e).

Plus rien ne se passera, et c’est fort logiquement qu’Evreux s’impose sur la pelouse du Mont-Gaillard. Les coéquipiers de Merhoul pensaient être la seconde équipe à faire tomber le champion, mais le manque de banc, et l’usure physique d’une partie disputée dans des conditions climatiques ressemblant plus à un mois de novembre qu’à une fin mai, auront fini par coûter la victoire aux « Oranges ».


ce site a été créé sur www.quomodo.com